Dossier Poney école
tarifs pour groupes

prochainement détaillé

dossier poney ecole

Le poney, maître d’école 

Sympathique animal, le poney est un formidable maître d’école pour l’enfant.

VERTUS EDUCATIVES DE L’EQUITATION

·        Au poney-club, l’enfant se soumet facilement aux règles collectives. Il comprend très rapidement les impératifs liés au respect du comportement des animaux.

·        Il est facilement dans une attitude d’observation où il se maîtrise, conscient qu’il doit mesurer précisément les risques qu’il peut ou qu’il ne peut pas prendre.

·        Il intègre en situation de nombreuses connaissances. L’environnement agricole est l’objet de sa curiosité. Il découvre la nature, le cycle biologique des poneys, les métiers du club. Il apprend un vocabulaire spécifique.

·        Grâce à l’activité physique, il améliore son équilibre et apprend à mieux coordonner ses mouvements. Il développe aussi ses capacités respiratoires, son endurance et son système musculaire.

·        Surtout, il est motivé par l’animal sympathique qu’est le poney. Il aime le caresser, le regarder, le monter, le soigner. Sa curiosité est en éveil, ce qui le rend très réceptif aux apprentissages que permet la venue au poney-club. 

EDUCATEUR SPORTIF

« Les éducateurs sportifs ont vocation à mettre le sport

au service du développement harmonieux de la femme et de l’homme ».

 C’est le sens profond de la charte olympique.

Le rôle de l’éducateur est d’abord de promouvoir dans notre société l’esprit de tolérance, le respect des autres, le respect des règles, le goût de l’effort. C’est autour de ces principes que doivent s’articuler nos réflexions et nos actions. 

MAITRE d'ECOLE

NB : point de vue du club

L’interlocuteur du club à l’école est le maître ou le directeur qui est le plus souvent l’un des maîtres. Rappelons que la dénomination officielle des maîtres et des maîtresses est « professeur des écoles ».

Ils sont placés sous l’autorité hiérarchique de l’inspecteur d’académie.

Les mairies et les communautés de communes veillent aux moyens matériels mis à la disposition des écoles, le Conseil Général pour les collèges et le Conseil Régional pour les lycées.

Réglementation 

Au Bulletin Officiel de l’Education Nationale

Références

Le mode d’emploi des sorties scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires publiques a fait l’objet d’un hors série du BO de l’Education Nationale. Référence : HS N°7 du 23 septembre 1999 Circulaire n° 99-136 du 21 septembre 1999 relative à l' organisation des sorties scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires, complété par la Circulaire n° 2005-001 du 5 janvier 2005

. Ces documents sont consultables sur le site du ministère de l’éducation nationale

www.education.gouv.fr, rubrique Bulletin Officiel.

Essentiel

La sortie d’une classe qui vient au club dans la journée est classée sortie de 2e catégorie. Les sports équestres sont dans la catégorie des « Activités nécessitant un encadrement renforcé », c’est-à-dire un effectif de maîtres plus important que pour d’autres activités.

Agrément

Dans le langage Education Nationale, le mot « enseignant » ne désigne que les maîtres des classes en fonction à l’école. Les enseignants d’équitation sont désignés par le terme « intervenants extérieurs». Ils sont placés sous l’autorité du maître. Concrètement, les écoles font remplir un formulaire avec identité et qualifications. Ensuite, le directeur d’école doit accorder son autorisation. Puis l’inspecteur d’académie donne son agrément qui redescend par la voie hiérarchique. Il faut faire ces papiers dès que la décision d’activité est prise, parce que cela peut être long, surtout en cas de premier agrément.

Convention

Un modèle de convention figure en annexe 2 de la circulaire n° 92-196 du 3 juillet 1992 disponible sur le site du ministère de l’éducation nationale.

 

 RESPONSABILITE

Les enfants sont en permanence sous la responsabilité du maître. Contrairement aux jeunes inscrits au club par leurs parents, ils n’ont pas été confiés au club, mais à l’école qui reste responsable des enfants dont s’occupent les « intervenants extérieurs ».


TRANSPORT

Le transport des enfants est sous la responsabilité de l’école. Si le club l’effectue, il doit communiquer les renseignements de la « fiche d’information sur le transport », annexe 3 du BO sur les sorties scolaires. Circulaire N°99-136.

 INSTALLATIONS

Les inspecteurs d’académie peuvent contrôler par tous moyens que les installations dans lesquelles iront les enfants sont conformes aux règlements sanitaires, d’encadrement et de sécurité.

QUALIFICATION

Seules les personnes habilitées à enseigner l’équitation peuvent être bénéficiaires de l’agrément et, à ce titre, comptabilisées dans les quotas d’encadrement. Elles peuvent avoir des assistants.

 ASSURANCES

Il est prudent de vérifier auprès de son assureur que l’on est assuré en responsabilité civile pour toutes les situations nouvelles que l’activité peut engendrer.

 


Les objectifs des sorties scolaires  

Le projet pédagogique est un programme adapté au service d’objectifs éducatifs clairement identifiés

Il décline les activités, en fonction des étapes du développement

 

 

psycho-pédagogique de l’enfant. 

 

 

Le chapitre « Finalités et objectifs des sorties scolaires » de la circulaire de 1999 est un guide précieux sur le sujet. 

 

Extraits commentés.

 

Citations de la circulaire 99-136

Déclinaisons possibles au club

« L’école est le lieu d’acquisition des savoirs. Elle est ouverte sur le monde qui l’entoure. »

L’expérience au club débouchera sur des apprentissages à l’école, vocabulaire, biologie, histoire…

« Les sorties scolaires contribuent à donner du sens aux apprentissages en favorisant le contact direct avec l'environnement naturel ou culturel, avec des acteurs dans leur milieu de travail... Les supports papier ou multimédia ne suscitent ni la même émotion, ni les mêmes découvertes. »

Mettre en avant le contact avec les racines rurales, la découverte du milieu, la faune, la flore…

Valoriser le rapport affectif à l’animal, les sensations au contact des poneys ou des chevaux.

Prévoir la découverte des métiers du cheval.

« Elles illustrent l’intérêt et la diversité des manières d'apprendre aussi bien sur les plans social, moteur, sensible que cognitif. »

Voir la partie « Le développement de l’élève » ci-après.

« La pratique d’activités physiques et sportives variées permet d’éprouver ses capacités et de conquérir une plus grande aisance corporelle.»

L’équitation est facteur de développement en matière de latéralisation, équilibre, gestion du stress, coordination…

« Les sorties scolaires favorisent le décloisonnement des enseignements, non seulement en créant une unité thématique mais aussi en mobilisant des savoirs et des savoir-faire constitutifs de disciplines différentes pour comprendre une situation complexe ou agir de manière appropriée dans un contexte inconnu.»

La visite d’un centre équestre est une rencontre avec le monde animal et une aventure initiatique vers tous les métiers qui existent en relation avec le monde agricole : entretien d’espaces, soins aux animaux, éducation du cheval, élevage, entretien des bâtiments, utilisation des matériels agricoles, etc…

 

« Elles tendent à compenser les inégalités sociales et culturelles en permettant la découverte, par tous les enfants, d’autres modes de vie, de cultures différentes, contribuant ainsi à l’éducation à la citoyenneté.»

A cheval ou à poney, chacun se retrouve devant les mêmes difficultés à résoudre, qui ne dépendent que du rapport vrai avec sa monture.

Ses réactions sont fonction des seules relations directes avec son cavalier et de la gestion des sensibilités du couple homme/cheval.

« Elles constituent enfin des occasions propices à l’apprentissage de la vie collective et à l'instauration de relations, entre adultes et enfants, différentes de celles de la classe. Les sorties sont des moments privilégiés pour une communication authentique avec des interlocuteurs variés. Elles favorisent la mise en œuvre d'attitudes responsables dans des milieux moins protégés que l'enceinte scolaire. »

L’enseignant et le moniteur d’équitation doivent apparaître comme des personnages enrichissants

En dépit de toute modestie, il faut savoir mettre en avant ses titres, ses expériences, ses connaissances, ses compétences qui valoriseront la prise d’initiatives des enfants qui seront « responsables » de brosser leur poney ou du matériel qui leur sera confié, dans un cadre contrôlé

Argumentaire pédagogique 

Selon déclinaison des consignes ministérielles adaptées aux activités équestres

Le développement de l’élève

La pratique des activités équestres favorise le développement de l’élève :

 §  au plan social par une confrontation à d’autres milieux éducatifs, par des capacités d’analyse de l’environnement. Le mode de vie dans un centre équestre entraîne des activités de groupe.

 §  au plan affectif car l’acte volontaire doit être nuancé pour être accepté par le cheval ; l’élève doit apprendre à maîtriser ses réactions émotionnelles.

 §  au plan psycho-moteur par le développement de la maîtrise de l’équilibre, de la coordination, des dissociations fragmentaires.

 §  au plan physiologique par le développement du système cardio-vasculaire, musculaire et des capacités d’endurance.

 §  au plan cognitif par l’acquisition de connaissances pratiques et théoriques élémentaires relatives au mode de vie du poney et du cheval, leur utilisation, leur entretien.

 L’activité équestre permet à l’élève de découvrir et d’évoluer dans un milieu où le poney ou le cheval dressé reste son centre de préoccupation.

 Il pourra ainsi prendre conscience des risques nécessitant le respect des consignes de sécurité.

Le cheminement du pratiquant

 Selon Bui Xan, « quelle que soit l’activité, il est possible de suivre un cheminement analogue pour un pratiquant, quel qu’il soit, qui gravirait peu à peu les échelons de sa maîtrise. C’est le développement du sens qu’il confère à son action, le cours de ce qui le pousse à agir, qu’on appelle curriculum cognatif. »

Il passe par 4 étapes :

 §  L’étape émotionnelle : entrer dans une activité nouvelle donne la primauté à l’émotion, le sujet ne pouvant activer la réflexion.

 §  L’étape fonctionnelle : la réflexion devient possible et c’est la mise en jeu d’hypothèses concernant sa réussite qui l’engage dans une activité de mise à l’épreuve de son fonctionnement.

 §  L’étape technique : devant le succès éphémère de son fonctionnement, c’est la recherche de la maîtrise de techniques efficaces qui va devenir primordiale.

 §  L’étape de l’expertise et de la création : l’autonomie acquise par l’élève lui permet d’optimiser son activité.

  Organisation des séances

Selon les cas, les classes viennent au poney-club pour : 

une formule « découverte » d’une demi-journée 

ou 

une formule « apprentissage » pendant 5 à 10 séances dans le trimestre. 

ou

une formule « l’école au poney club » pendant une semaine

Sécurité

Dans tous les cas, c’est d’abord l’occasion d’apprendre les bons comportements autour des animaux.

Les consignes de sécurité seront mieux appliquées si leur motif est compris.

Les questions sont plus efficaces pour retenir l’attention.

Le jeu de questions réponses est souvent la meilleure forme de participation collective. 

Bonnes questions pour Bonne sécurité

«Pourquoi faut-il…?»

1.      écouter le moniteur

2.      ne pas crier ni courir autour des poneys

3.      prévenir le poney avant de s’approcher de lui

4.      ne pas faire de gestes brusques

5.      ne pas mettre ses pieds sous ceux des poneys

6.      Ne pas rester juste derrière le poney

7.      bien attacher son casque avant de monter à poney

8.      mettre des bottes en caoutchouc avec de petits talons

9.      ne pas tendre sa main vers la bouche du poney

10. ne pas laisser les rênes traîner par terre

Formule découverte : séances de +/- 2 heures

La classe vient une demi-journée au poney-club pour découvrir le monde des poneys. On peut proposer une visite du poney-club et de ses différentes parties, un baptême en main ou sur poney en longe, de la voltige de pied ferme.

Formule apprentissage : séries de 5 à 10 séances

La venue de la classe une fois par semaine permet la découverte de l'equitation. La plupart du temps, les enfants peuvent être répartis en deux ateliers selon une proposition de programme défini dans le tableau ci-après.

Formule l’école au poney-club : plusieurs jours à la suite

C’est le transfert de la classe au poney club pendant une semaine où on alterne les activités d’éveil à l’équitation et au travail d’écurie et la classe autour des thèmes du cheval. C’est un stage de découverte aux heures et jours normaux de la classe.

Proposition pour les premières séances. 

Objectif : avancer et se diriger

Séances d’environ 30 minutes sur une série de 5 à 10 séances.

Il appartient au Maître et au moniteur d’équitation de construire le programme des séances d’équitation en amont de l’activité. La présence au centre équestre se répartit entre un temps à cheval et un temps à pied.

Il convient d’organiser ces deux périodes autour de l’activité.

 

Atelier équitation

Atelier découverte du milieu

1

Découverte du poney et des espaces, approcher son poney, mener son poney en main, monter et descendre, règles de sécurité

Visite du club, repérage des différentes zones

2

Mener son poney en main sur un circuit dans le manège, savoir tenir ses rênes, se servir de ses jambes, s’arrêter et avancer

Apprentissage du vocabulaire spécifique du cheval à l’écurie, des noms des matériels et de leurs utilisations

Citer les principales parties du poney

3

Trouver son équilibre, arrêter et avancer et apprendre à faire un demi-tour en avançant tous ensemble

Comprendre les différentes alimentations et litières et les différents modes de logement des poneys

4

Changer de direction au pas sur un parcours balisé, lâcher et reprendre ses rênes, diriger son poney du début vers la fin du groupe en faisant deux demi-tours

Dessiner un poney et son environnement en ayant soin d’intégrer au dessin les objets spécifiques vus dans le club

5

Autonomie au pas. Apprentissage du trot, voltige en reprise, descendre et remonter au pas.

Expliquer les poneys et les chevaux, les différentes races en fonction des usages : course, équitation, travail…

Premier bilan d’étape sous forme d’un test de conduite dans un espace clos.

6

Savoir trotter en reprise, changer de direction ensemble au pas, faire un demi-tour individuellement

Dessiner le plan du club, et mettre en évidence les différentes zones : public, animaux, espaces d’évolution, cour de services, stockage, etc…

7

Marcher, trotter, s’arrêter, faire demi-tour, exercices de conduite en groupe, accélérer et ralentir le trot pour préparer le galop

Maîtriser la promenade d’un poney mené en main sur un circuit défini.

8

Découverte du galop sur un grand cercle par groupe de 2 ou 3, départ au galop progressivement à partir du trot

Brosser le poney, définir les différentes parties du corps et les comparer avec celles de l’homme.

9

Gymkhana sur un parcours organisé pour mettre en pratique les apprentissages des séances précédentes : avancer, s’arrêter, tourner en équilibre

Se promener dans le poney club et faire la liste des objets spécifiques, expliquer leur utilité

10

Exercices sous formes d’un jeu en équipe permettant de vérifier les acquis : monter, descendre à l’arrêt et au pas. Au pas : avancer, s’arrêter, changer de direction puis au trot,

Test en questions-réponses des connaissances acquises pendant la pratique et à l’atelier découverte

Evaluation et attribution des Poney de bronze, d’argent ou d’or.


 

Proposition de séances

Chaque séance doit préciser un thème qui doit pouvoir être expliqué auparavant par le maître

Marcher avec son poney

Objectifs

- être capable de marcher en main avec un poney

- être capable de reconnaître et citer les principales parties du poney

Exercices

Les poneys sont en liberté, ensemble dans un coin du manège. Après de brèves explications sur le comportement des équidés, faire attraper les poneys et leur faire passer un licol.

Chaque poney est pris par 2 enfants qui s’en occupent à tour de rôle ou ensemble. Ils doivent alors caresser le poney sur toutes les parties de son corps, la crinière, la queue, les membres, les sabots.

Montrer comment marcher en main avec son poney et rapidement faire essayer les élèves. Leur faire un petit parcours en tenant le poney en main.

Stimuler les enfants par un petit challenge avec eux-mêmes, avec leur poney ou entre eux.

Découverte des allures à la longe avec surfaix de voltige

Objectifs

- Faire découvrir le mouvement des allures aux enfants,

Exercices

Commencer d’abord par un petit tour au pas et au trot, prendre un poney un peu plus grand que ceux qui seront montés par la suite. Se faire tenir aux poignées par les 2 mains, puis une, puis sans tenir, si l’enfant en a la témérité. Terminer cette séance d’une façon positive au trot, voire quelques foulées de galop.

Apprendre à tenir les rênes

Objectifs

Etre capable de prendre et d’ajuster les rênes et comprendre leurs effets pour avancer et s’arrêter.

Exercices

A poney, faire tenir les rênes dans 1 main, puis dans les 2 mains. Puis le faire les yeux fermés. Utiliser le jeu « Jacques a dit ». Faire des exercices de raccourcir et allonger également les 2 rênes.

Expliquer le rôle des jambes, puis celui des mains et des jambes avec leurs actions qui ne doivent jamais se contredire. Demander aux enfants de faire avancer les poneys, au pas, sans s’occuper de la direction mais avec des rênes bien tenues.

Puis transition arrêt/pas, pas/arrêt : utiliser le jeu « 1, 2,3, Soleil ».

Savoir tourner

Objectifs

Savoir tourner.

Exercices

A poney, demander aux enfants de faire avancer les poneys, au pas, sans s’occuper de la direction. Les faire tourner sur le poney sans les rênes avec le regard et le poids du corps et la main qui montrent la direction. Faire faire des demi-tours et quelque pas en ligne droite pour bien marquer le changement de direction, il est préférable d’avoir des filets licol pour respecter la bouche du poney.

Finir la séance par un petit parcours balisé et bien encadré, puis par un jeu plus ludique comme un gymkhana ou un relais par équipe en ayant soin de faire le relais en se tapant dans la main (tenir les rênes dans une seule main, puis les réajuster)

Promenons nous

Objectifs

Décontracter les cavaliers et s’exercer sur l’arrêt, avancer et tourner.

Exercices

Organiser une promenade dans un espace clos, manège ou carrière avec un balisage varié.

Chacun organise son circuit en fonction des passages qui peuvent être numérotés.

Le moniteur se déplace d’enfant en enfant pour leur prodiguer des conseils personnalisés. Révision arrêt/pas, tourner.

Terminer en proposant un petit concours par équipe en imaginant des embûches : ramasser un objet, faire sonner une cloche, etc.

Monter, descendre, sauter à poney

Objectifs

Dédramatiser la chute dès la première séance.

Exercices

Apprendre à chaque séance, sous forme d’échauffement, à monter et descendre du poney, au pas puis au trot. Faire prendre le reflexe quand on descend de tenir la crinière afin d’éviter toute réception au sol sur les avant-bras.

Se servir éventuellement d’un tapis de gymnastique ou d’un espace paillé pour simuler et dédramatiser la chute éventuelle.

L’exercice peut se faire à partir d’un tonneau de voltige.

Le maître et le poney club

 Interlocuteur privilégié

Le maître est l’interlocuteur clé du projet d’équitation scolaire. Un maître acquis aux bienfaits de l’équitation saura transmettre sa passion aux enfants et à leurs parents.

Dialogue

Le maître connaît les enfants dont il a la charge. L’équipe du club connaît ses poneys et l’environnement équestre. Le dialogue permet lors de la rencontre préparatoire à la venue de la classe d’établir la relation de confiance nécessaire à la réussite.

Projet

Les rappels réglementaires et les arguments des pages précédentes doivent permettre au maître de construire son projet pour renseigner sa hiérarchie et entraîner l’adhésion des parents. Les atouts de l’équitation pour le développement de l’enfant aux plans social, affectif, cognitif, psychomoteur et physiologique sont déterminants.

Préparation

Le maître doit savoir comment ça va se passer pour qu’il puisse anticiper et préparer enfants et parents.

Toutes les classes sont différentes et le moniteur doit s’entretenir avec le maître pour connaître le niveau de maturité des enfants et le fonctionnement du groupe.

Echanges

Avant, pendant ou après les séances, il est important de donner des informations au maître sur des sujets qui lui permettront de prolonger en classe les acquis des séances au club.

Selon ses centres d’intérêt, on lui parlera races, hippologie, éthologie, sport ou pédagogie.

Outils

Les documentations de la Fédération Française d’Equitation offret des outils pour parler poney dans les cours de maths, de français, de biologie, d’histoire, de géographie...

Engagements de moniteur d’équitation

Zéro chute

Une mauvaise expérience d’un petit cavalier risque de décourager tous ses camarades et de démotiver le soutien des parents et du maître. La vigilance sur tout le groupe doit anticiper tout comportement menant à une chute non contrôlée.

Poneys dociles et habitués aux enfants

Les poneys de poney-club sont adaptés aux enfants et leur vie en groupe est de nature à éviter tout risque de mauvais comportement entre eux pendant les séances.

Un casque sur chaque tête

Contrôle par le moniteur et le maître des casques adaptés à chaque enfant.

Habillement adapté

Les vêtements et chaussures de chaque enfant sans être spécifiques à l’équitation, ne doivent offrir aucun risque de gêne pour la pratique de l’équitation.

Confiance

Il existe des sur-selle pour les doubles poneys et les chevaux qui permettent une meilleure assise à cheval en cas d’un prise d’équilibre insuffisante, ne jamais hésiter sur leur utilisation.

Bon matériel

Le matériel doit être en bon état et tout harnachement défectueux doit être écarté. Le contrôle est effectué à chaque séance et en particulier le bon sanglage de la selle.

Attribution des poneys

Bien adapter la taille du poney ou du cheval à la taille de l’enfant, ne jamais insister pour faire monter un poney ou cheval refusé par son cavalier, créer un lien entre un poney ou cheval au fil des séances. Ne jamais hésiter à attribuer le même poney ou cheval qui est un facteur de confiance.

Bien conclure

A la fin de chaque séance, le moniteur résume ce qui a été fait et annonce le contenu de la prochaine séance.

Accompagnement.

L’accueil de la classe se termine par le « au revoir « de tous les petits élèves avec un bon mot de départ.

Mediathèque

 L’équitation en mots et en images

Fiction 

Contes de chevaux par Rolande Causse et Nane Vezinet. Ed Albin Michel Jeunesse, 2004. Pour découvrir le cheval dans les différentes cultures. A partir de 5 ans

Danseur par Anne-Marie Philipe et Isabelle Rognoni. Ed. Gallimard Jeunesse, 2003. Une série d’albums pour partager les aventures d’un petit cheval. Lexique des termes équestres utilisés à la fin de chaque ouvrage. A partir de 6 ans.

Clara et les poneys par Mireille Mirej et Bruno Pilorget. Ed. Castor Poche, Flammarion, 2004. Romans à épisode pour découvrir la vie d’un poney club. A partir de 7 ans.

En selle  ! par Christine Féret-Fleury et Geneviève Lecourtier. Collection Junior. Ed. Pocket Jeunesse. 2003. A partir de 9 ans. Une série pour participer à la vie d’un centre équestre.

Documentaires

Le cheval, histoire d’une conquête. Collection Les Racines du savoir. Ed Gallimard Jeunesse, 2003. Une base utile pour étudier l’histoire de l’équitation. A partir de 10 ans.

L’équitation expliquée aux parents par Catherine Tourre-Malen. Ed Favre, 2000. Une mine de conseils pour accompagner l’enfant cavalier dans la pratique de son sport.

Pédagogie

Equitation à l’Ecole. Réalisé par la FFE aux Editions EPS, en partenariat avec la Direction générale de l’enseignement scolaire du Ministère de l’Education nationale, le Ministère des Sports et l’Union sportive de l’enseignement du premier degré, USEP, cet ouvrage s’inscrit dans la collection Essai de réponses consacrée aux activités physiques et sportives enseignées à l’école primaire. Disponible en librairie aux Editions EPS.

Un poney pour être grand par Claudine Pelletier-Milet. Ed. Belin, 2004. La pédagogie pour faire monter les jeunes enfants à partir de 18 mois. Avec des idées de séances pour les scolaires.

De l’enfant au cavalier. Ed L’Echo des Poneys. Pour tout savoir sur le développement de l’enfant et de l’adolescent  et les apports de l’équitation liés à chaque tranche d’âge.

L’école au poney club. Ed L’Echo des Poneys. Un guide avec un canevas de 30 séances au poney-club. Equitation, éveil, activités avec le maître.

L’équitation par le jeu. Ed L’Echo des Poneys. 72 jeux à poney s’adaptant à chaque tranche d’âge.

Poney Soleil par Fabienne David. Ed L’Echo des Poneys. Un cahier de jeux pour découvrir les premières notions d’hippologie et les activités du poney club.

Mon poney, c’est quelqu’un par Laurent Cresp. Ed L’Echo des poneys. Une visite poétique et encyclopédique de l’univers du cheval et du club. Avec 2 grandes affiches et des activités manuelles à faire en classe.

Presse

L’Echo des poneys. Toute l’activité du poney. Compétition, élevage, BD, jeux. Mensuel.

Cheval Star. Pour tout apprendre sur les chevaux et poneys. Mensuel. A partir de 10 ans.

Galopin. Une découverte ludique et éducative du poney et de la nature. Mensuel. Pour les 5-10 ans.

Filmographie 

Le cheval venu de la mer. Film anglais réalisé par Mike Newell avec Gabriel Byrne. 1994. 1h 40 min.

Fils d'un nomade irlandais ivrogne devenu sédentaire, Ossie et Tito voient un jour revenir leur grand-père Ward suivi d'un superbe cheval blanc. Ils adoptent l'animal, mais un propriétaire de haras véreux le leur arrache. Le cheval s'échappe et prend la fuite avec ses deux amis, poursuivi par la police et leur père. Un périple à travers de superbes paysages irlandais.

Spirit, l’Etalon des plaines. Film d’animation américain réalisé par Kelly Asbury  et Lorna Cook. 2002. 83 minutes.

L’étalon sauvage Spirit naît dans les plaines vierges de l’Ouest américain, aux premières années de la Conquête. Un soir, Spirit rencontre l’Homme. Pris au lasso, livré à un colonel sadique, il subit l’horreur de la captivité, mais résiste à toutes les humiliations. Sauvé par un jeune Lakota, Little Creek, il trouve refuge dans un village Indien et y rencontre son premier amour : Rain.

La légende de l’étalon noir. Film américain réalisé par Simon Wincer avec Patrick Elyas. 2004. 48 minutes. Une jeune fille, Neera, se retrouve séparée de son père dans le désert d'Arabie. En s'arrêtant boire à une flaque, elle fait la rencontre d'un jeune étalon noir qu'elle va appeler Shetan car il est " né du sable, enfanté par la nuit noire et plus rapide que le vent ". De cette rencontre va naître une belle amitié qui permettra aux 2 héros de surmonter les obstacles qui se dressent sur leur route.